COVID-19Santé

Prise en charge des malades du coronavirus: La fréquentation des CSB menacée

Les malades du coronavirus pourront désormais se rendre et être consultés auprès des Centres de santé de base (CSB). Les personnes qui doivent s’y rendre pour d’autres maladies risquent de s’abstenir.

Le conseil des ministres a décidé que désormais, les Centres de santé de base (CSB) pourront soigner les malades du coronavirus. Les médecins pourront donc prescrire un traitement et du CVO pour prévenir les formes graves. Mais cette décision est loin de rassurer les usagers de ces établissements.

Selon le président du syndicat des infirmiers et des sages-femmes de Madagascar (SISFM), qui réunit tous les syndicats des paramédicaux, Jerisoa Ralibera, cette décision risquerait de remettre en cause leur fréquentation. La majorité des personnes soignées au niveau de ces structures sont les femmes enceintes et les enfants.

«Déjà depuis le début du confinement, les patients ne s’enthousiasment pas trop à fréquenter ces lieux mais après cette décision prise par le conseil des ministres, la situation risquerait d’empirer. De plus, la majorité des centres de santé de base ne disposent pas d’infrastructures adéquates, et encore moins de personnel de santé suffisant pour la prise en charge les malades du coronavirus», a-t-il souligné.

Décentraliser la prise en charge des malades

En guise de solution, ce syndicat a déjà émis des propositions à la commission «santé» auprès de l’Assemblée nationale. Il s’agit de la décentralisation de la prise en charge des malades du coronavirus au niveau des fokontany. L’objectif étant d’éviter les allées et venues des patients mais également de désengorger les hôpitaux qui sont déjà saturés. L’aménagement des écoles pour accueillir les malades qui ne présentent pas de formes graves de la maladie figure parmi ces propositions. Toutefois, toutes les mesures doivent être prises pour limiter la propagation du virus et pour une meilleure prise en charge des malades.

«Le lycée technique et professionnel Alarobia a été déjà aménagé pour recevoir des malades symptomatiques testés positifs au coronavirus. Des efforts seront mobilisés pour que tous les centres de traitements puissent être dotés de tests de dépistage et tous les médicaments nécessaires», selon la porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy Andriantongarivo.

Multiplication des centres de traitement

De l’autre côté, l’Etat a décidé de multiplier les centres de traitement du coronavirus. Selon le communiqué du conseil des ministres du 8 juillet, le Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 à Ivato se transformera en centre de prise en charge des malades. Ce centre abritera 200 lits et devrait avoir au moins à sa disposition 25 à 55 médecins et professionnels de santé. Les malades qui ont développé la forme grave du coronavirus seront par contre accueillis à l’hôpital d’Anosiala.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page