Culture

Concours de critique de film: Aina Randrianatoandro brille à l’Apic

Incontestablement, les pépites malgaches brillent de mille feux. Sur le continent noir, ce ne sont pas seulement les chanteurs qui font sensation mais aussi les cinéastes et les artistes plasticiens. Récemment, c’est au tour d’AinaRandrianatoandro de porter haut les couleurs malgaches. Critique de film, il a fini à la seconde marche du podium lors du concours de critique de film lancé par l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle (Apic). Le marocain CherquiAmeur arrive en tête de classement tandis que le sénégalais Mamadou Oumar Kamara ferme la marche du podium.

« Dans un premier temps j’ai fait partie des douze critiques de huit pays à passer la phase de présélection. Et hier, le jury composé d’experts critiques d’art et journalistes culturels ont finalement publié les trois lauréats du concours dont moi. Je ne cache pas ma fierté de représenter et d’honorer mon pays dans ce palmarès. Je suis quelqu’un de très ambitieux. J’aimerais être le meilleur dans tout ce que j’entreprends. C’est pour cela que ne pqs être le premier me déçoit un tout petit peu toutefois je suis heureux de ce succès » raconte-t-il dans une interview.

Président de l’Association des Critiques Cinématographiques de Madagascar (ACCM), AinaRandrianatoandro a été retenu par le jury grâce à son critique sur le film « Une romance interdite qui plane sur un air de Kora »de la sénégalaise Angèle Diabang. Par ailleurs, en janvier, le jeune homme a été parmi les six jeunes critiques de cinéma de moins de 30 ans sélectionnés dans le monde pour participer au Young film Critics Project, un projet international du film de Rotterdam qui vise à soutenir la nouvelle génération de critique.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page